Une deuxième chance pour nos salariés

tremplinL’insertion est inscrite dans l’objet social de l’association (art.2 des statuts) : « Contribuer à la réduction des déchets et leur réemploi par une activité de type Ressourcerie-Recyclerie organisant l’accueil, l’embauche et la mise au travail de personnes sans emploi qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles particulières. L’Association organise le suivi, l’accompagnement, l’encadrement technique ainsi qu’une aide à la formation des salarié(e)s en vue de faciliter leur insertion sociale et de rechercher les conditions d’une insertion durable ».

Les  activités (collectes à domicile, tri, mise en rayon, réassort, accueil de la clientèle et enregistrement des dons) nécessaires au fonctionnement de la Ressourcerie-Recyclerie  offrent l’opportunité d’améliorer les qualifications des salarié(e)s en insertion. Par exemple, les salarié(e)s devront être en mesure d’assurer les missions suivantes :

– fournir aux usagers de la déchetterie des informations sur le type d’objet collecté et sur leur réemploi,

accueillir les déposants en situation d’apport volontaire (accueil, contact clientèle, présentation de l’activité, sélection des objets, enregistrement),

– effectuer un pré-tri des objets et  répartir les objets recyclés selonleur destination (papier / métaux / etc.) selon les consignes données, notament le pesage,

conduire un véhicule, se repérer géographiquement sur le territoire, établir un itinéraire de tournée, effectuer des opérations de manutention, pesées, suivi des flux, traçabilité, logistique.

– effectuer des opérations d’entretien, de manutention, de stockage, enregistrement, étiquetage, agencement du magasin, ventes, conseil, gestion de la caisse,  renseignements commerciaux

Les différentes activités de la Ressourcerie  fournissent du travail à 6 salariés à 20 heures par semaine depuis le 1er juillet 2015.

Le travail dans la Ressourcerie doit constituer une halte réparatrice mais aussi et surtout un tremplin vers des emploi idéalement pérennes, mais en tout cas moins précaires !